Maestro Anniversary

Le Maestro Anniversary a vu le jour dans les laboratoires AIRTECH et découle de l'expérience acquise lors du développement du Puccini Anniversary. Les schémas de base de ces deux modèles sont très similaires, avec cependant une différence significative : le circuit d'amplification du Maestro, totalement symétrique depuis l'étage d'entrée jusqu'à l'étage de puissance, devient asymétrique sur la liaison avec les enceintes. Ceci a conduit à doubler les étages d'amplification et d'atténuation (potentiomètres). De même, tous les étages du Maestro Anniversary ont été conçus sans contre-réaction globale, pas même sur l'étage de pré-amplification (et c'est aussi le cas sur le Puccini). La puissance de sortie a été portée à 150 W sous 8Ω avec, de ce fait, un impact sur le dimensionnement de tous les étages complémentaire et de puissance comportant désormais deux paires de transistors par canal. La configuration de base est une cascode inversée, similaire à un étage unique de gain suivi par un buffer de sortie. La stabilité du point de fonctionnement est assurée par un servo relais à courant continu qui n'intervient qu'aux fréquences inférieures à quelques dizaines de Hz (donc très en deçà du spectre audible). L'amélioration des circuits et le choix de composants de qualité supérieure (résistances aux standards militaires, condensateurs au polypropylène de qualité audiophile conçus pour AIRTECH, câblage interne en cuivre OCC 7N et prises de sortie en cuivre pur) conduit à un amplificateur qui a l'honneur de succéder aux superbes intégrés Maestro. De fait, celui-ci vient compléter la gamme Anniversary célébrant le vingtième anniversaire de l'existence d'Audio Analogue ainsi que les 15 ans de la sortie du tout premier appareil AUDIO ANALOGUE baptisé Maestro. Le nouveau Maestro Anniversary est un amplificateur exclusif, par sa puissance remarquable encore doublée lorsque l'impédance est divisée par deux, et par son extraordinaire aptitude à tenir les charges complexes, cela s'ajoutant à une musicalité et un raffinement extrêmes très peu habituels dans l'univers des amplificateurs « musclés ». Hélas les mots ne suffisent pas pour exprimer tous les atouts et spécificités de cet appareil, c'est pourquoi nous vous invitons à venir l'écouter au plus vite, le seul moyen de vérifier par vous-même et de vous exclamer: «MUSIQUE, MAESTRO !!!» Couleurs disponiblesDescription techniqueL'amplificateur a été intégralement conçu sur le principe de trois sous-ensembles bien séparés. 1. Puissance. Le Maestro dispose d'un transformateur de 600 VA par canal. Le pont de redressement est à diodes ultrarapides à composants discrets, de 50 A chacune. La capacité de filtrage est de 16800 μF par branche, de sorte que la capacité totale de l'amplificateur atteint 67200μF. Lors de la mise en fonction, le courant d'appel est limité par le moyen de résistances de valeur variable avec la température qui, dès le processus de mise en fonction achevé, sont mises hors service vis-à-vis des circuits de signaux. 2. Amplification. Il y a deux amplificateurs (pour les canaux gauche et droit), totalement séparés entre eux pour la masse comme pour les connexions des étages d'alimentation, sans la moindre liaison en commun. Les circuits du microprocesseur de commande numérique du volume sont eux-mêmes optiquement isolés. Il s'agit donc d'une configuration en double mono intégral. Les pistes de cuivre des circuits imprimés sont à double couche vis-à-vis des standards habituels, afin d'assurer la bonne circulation de courants importants. Le tracé des pistes des circuits imprimés a été finement étudié pour optimiser le transfert des signaux audio et garantir une parfaite symétrie entre les étages. 3. Préamplification. Tout comme sur la partie puissance, les circuits de préamplification sont eux aussi en double mono. Juste en aval des prises d'entrée ont été disposés les relais de commutation des canaux, puis un buffer en composants discrets permettant d'isoler l'amplificateur de la source. La tension maximale en entrée est de l'ordre de 6 V RMS. Les buffers, symétriques pour leurs entrées et leurs sorties, ont été dimensionnés pour alimenter en classe A les quatre microprocesseurs (par canal) contrôlant le volume. Comme sur le Puccini, celui-ci est simplement constitué d'un pont de résistances, sans le moindre amplificateur opérationnel. Ce choix permet d'éviter tout recours à la contre-réaction sur les circuits du Maestro. En aval de cet étage de contrôle du volume se trouve le préamplificateur proprement dit, qui peut amplifier le signal jusqu'à 12dB. Les trois sous-ensembles décrits ci-dessus étant disposés sur des circuits imprimés séparés, cela correspond donc à avoir un bloc d'alimentation, un préamplificateur et un amplificateur de puissance séparés.

Specifications techniques

Canaux 2
Entrées RCA  3
Entrées XLR 2
Impedance d'entree 47KOhm
Signal d'entrée maximum 6Vrms
Puissance sous 8 Ohm150W @ 1% THD + N
Puissance sous 4Ω300W @ 1% THD + N
Puissance sous 2Ω500W @ 1% THD + N
Sensibilité (a la puissance nominale sous 8 Ohm) 720Rrms
Réponse en fréquence (atten. 0dB, Banda a -3dB)90KHz
Resistance de sortie (a la puissance nominale sous 2 Ohm, a 1 KHz)0.2Ohm
Bruit en entree (bande de 0Hz a 80KHz, ponderé A)=20µV/=10µV
Rapport signal/bruit=100 dB
Consommation en Standby (en 230 V alternatifs)0.7W
Dimensions (HxLxP) 168x450x550 mm
Masse 31 Kg


Notre sélection Audio Analogue